Parce que les seuls AAA dont nous voulons entendre parler sont ceux relatifs à nos délires, nous nous imposons de faire sourire toute personne entrant dans l’une de nos boutiques.

 

Pour ce faire nous ne lésinons sur aucun moyen : nos vendeuses subissent des entraînements poussés aux blagues de potache, nos « arrache-sourires » garnissent nos murs jusqu’à l’écœurement, tous nos emballages, WC, comptoirs sont des supports à faire sourire.

 

Nos boutiques ne sont pas que des lieux de consommation ou de ventes de produits alimentaires mais des petits écrins d’oublis de quotidien chaleureux, pensés et aboutis. La douceur de nos produits n’a d’égale que la douceur de nos accueils.

 

Quant à notre communication externe, elle repose sur le premier media : le bouche à… bouche, et pour se prémunir contre les extinctions de voix éventuelles et ne pas rester en rade on fait aussi tout ce qu’il faut pour se faire voir de la meilleure façon possible.

C’est ça aussi l’esprit Bagelstein !