Bagelstein, c’est pas qu’un trou dans un pain rond.

Bagelstein, c’est aussi deux supers piliers sur lesquels on mise tout :

  • Pour commencer, l’identité non-consensuelle, impertinente et border line que vous connaissez tous. On ne se contente pas de remplir bêtement le ventre de nos (chers) clients, on ambitionne de créer une micro-séquelle dans leur (chère) cervelle, afin de les émouvoir, de les faire marrer. Bref, qu’il se passe un truc en eux, quoi.
  • Tout ça n’aurait aucun sens, si ce qu’on leur servait n’était pas sublimement bon.
    Par conséquent, on fabrique tout nous-même. Hormis les donuts (surgelés et gras, mais tellement bons…), tout ce qui est vendu dans nos boutiques est donc fait maison par nos boulangers-pâtissiers. Et parce qu’en plus d’être prétentieux, on est extrêmement parano : on pense que les congélos abîment nos produits, leurs font du mal…. donc ce ne sont pas nos potes et on ne surgèle rien.

DATES CLÉS

  • 1683 : invention du bagel par un boulanger de Vienne (Autriche)
  • 1842 : naissance d’Isidore Bagelstein
  • 7 août 1872 : décès de Gustav Emil Devrient à l’âge de 69 ans
  • 20 octobre 1911 : départ de l’expédition Amundsen vers l’Antarticque
  • 1932 : naissance de Gab Bagelstein, fondateur de la chaîne Bagelstein
  • Fin des années 60 : révolution sexuelle
  • 2 juin 1992 : les Danois refusent le traité de Maastricht
  • 4 février 2004 : lancement du réseau social Facebook
  • 12 janvier 2011 : ouverture de la toute première boutique Bagelstein en France (à Strasbourg)
  • 30 mai 2027 : un membre de la famille Bagelstein sera élu Président de la République. A ton avis, lequel ?

CHIFFRES CLÉS

  • 107, comme le nombre de boutiques Bagelstein en France en 2017
  • 1 125 000, comme le nombre de calories dans nos cookies (faits maison)
  • 18 251, comme la moyenne journalière de bagels fabriqués par nos boulangers (chiffre au 25/10/2014)
  • 2, comme le nombre de clients insatisfaits après un passage dans l’une de nos boutiques. Depuis, hélas, ils ne sont plus de ce monde pour témoigner…
  • 284, comme le nombre de personnes travaillant quotidiennement chez et pour Bagelstein
  • 3, comme le nombre de bébés accouchés dans les toilettes de nos boutiques
  • 24, comme le nombre de cuillères en plastique cassées chaque jour. C’est 24 en trop !
  • 2 982, comme la tonne de chocolat utilisée pour nos desserts
  • 57, comme le nombre de vannes que l’on apprend quotidiennement à nos vendeurs pour faire marrer nos clients